samedi 3 novembre 2018

La Convention nationale des 8 & 9 décembre 2018 doit rendre LFI plus forte !

Coline Maigre !

Coline Maigre, chargée de la coordination des GA

Cette fois (courrier de solidarité avec les exclus), je te réponds depuis mon blog et j'ai bien conscience que ça change le caractère de mon écrit, mais tu noteras en même temps, que fidèle à ma conduite de toujours, je ne passe pas par la presse.

Je formule mes réponses dans le corps du texte, reçu le 01/10/2018, entre []

« Nous avons pris connaissance de l’assemblée fondatrice du Collectif des Insoumis Démocrates (CID)
les 20 et 21 octobre à Paris et de votre participation à son organisation.
»

[Je suppose que tu seras à l'aise pour me citer tes sources, étant donné que nous n'avons pas contacté la France Insoumise, à l'issue de ces deux journées de travail.]

« Cette démarche entre en contradiction avec les principes de la France insoumise, adoptée par 96,43 % des votes exprimés lors de la Convention de la France insoumise de Clermont-Ferrand ainsi qu’avec la charte des groupes d’action, adoptée à cette même occasion.
En effet :
- Vous avez décidé de la création de statuts pour l’association « Le CID ». Pourtant, la charte des groupes d’action précise « la création d’une structure associative n’est possible que comme support à une initiative concrète explicitement définie dans ses statuts (mise en place d’un local, collectes de vêtements, organisation de cafés citoyens, etc …). »
- « Le CID » s’est doté d’une « commission provisoire » et d’une équipe d’administration, ce qui rentre en contradiction avec la charte des groupes d’action qui indique : « aucun groupe ou rassemblement de groupes ne peut constituer de structures intermédiaires permanentes qui prétendraient s’imposer aux autres groupes ou aux insoumis.es ».
 

 

  • [ Le terme 'Insoumis' n'étant pas déposé à l'INPI, il peut être utilisé librement,
  • Quel est l'élément qui te permet de penser que notre association est interne à LFI ? Tu n'as pas nos statuts, et pour cause, ils sont en phase de finalisation et même ton homme des basses œuvres ne peut pas l'avoir, puisqu'ils restent dans un cercle très restreint.
  • Plus grave encore : dois-je comprendre que LFI interdit toute participation à une association quelconque en dehors du mouvement (si oui, dans quel texte ?) ? Si je ne m'abuse, plein de Camarades sont dans ce cas, à l'évidence et c'est bien ainsi ! Les ralliements actuels de personnalités partantes du PS s'accompagnent de la création d'organisations diverses et variées et là ça ne pose aucune question ?
  •  Qu'est-ce qui te permet d'affirmer que 'Le CID s’est doté d’une « commission provisoire » et d’une équipe d’administration ?' Ton chargé de mission des sales besognes aurait-il fait état de ces supposées dispositions ? ]

« - Le quatrième alinéa des principes de la France insoumise rappelle que « Les compétitions internes, les conflits de personnes et les affrontements de courants » n’ont pas leur place au sein de la France insoumise. Pourtant, vous agissez comme un groupe structuré, se dotant d’instances et communiquant publiquement pour dénigrer le mouvement et ses élus comme on l’a vu récemment dans la presse. »

  • [ 'Pourtant, vous agissez comme un groupe structuré' La formulation montre à quel point tu manques d'arguments. Nous agissons comme un groupe structuré, mais à l'extérieur de la FI et nous ne sommes pas une tendance. Nous le prouverons par la parution prochaine de nos statuts. Et, sois bien persuadée que si tel avait été le cas je n'en serais pas, pour avoir été obligé de vivre ça trop longtemps dans la FEN, en tant que syndicaliste ! Tu ne dois pas connaître cette fédération qui fait désormais partie de l'histoire, en raison de ta jeunesse, mais demande à un copain aguerri, il saura peut-être te renseigner. En attendant, sache que c'est la FSU qui a pris la place, mais heureusement, avec une autre orientation...]

« - Vous utilisez, en contradiction avec les règles de la CNIL, un fichier d’adresses mails récupérées frauduleusement sur la plate-forme numérique de la France insoumise. De nombreux insoumis et de nombreuses insoumises nous ont d’ailleurs indiqué recevoir vos
informations sans en avoir fait la demande et plusieurs l’ont signalé à la CNIL. A ce sujet, malgré notre avertissement à la fin de l’été 2017, vous avez poursuivi dans votre démarche. »

  • [ Depuis quand LFI est chargée de faire appliquer les règles de la CNIL ?
  • Ça ne vous gêne pas trop, par contre, de faire un mailing aux Camarades concernés par le biais des adresses que vous n'avez pu avoir qu'à partir de nos courriers ! Votre sous-marin est efficace, à défaut d'être propre... ]

« - Alors que les principes de la France insoumise rappellent que « les propos ou les comportements violents, sexistes, racistes, antisémites ou LGBTphobes », vous ne cessez de multiplier les insultes et invectives sur les réseaux sociaux. »

  • [ Très chère Camarade, je te défie de trouver un post FB ou un billet de mon blog où je me livre à ce sale travail ! Si tu veux bien être objective, va consulter mon blog et tu ne pourras que constater que je mène aussi la bagarre pour défendre La France Insoumise contre ce qui l'oppose aux sales manœuvres du pouvoir (affaires des perquisitions) qui ne sont là que pour discréditer le mouvement et ses responsables, parce que justement nous sommes dangereux pour eux et que l'excellent travail de nos 17 députés les dérange... ]

Pour toutes ces raisons, nous vous informons que vous avez été retirés de la plate-forme de la France insoumise et donc, par conséquent, que vous ne pouvez plus vous considérer comme membre de notre mouvement.

Cordialement,
Coline Maigre
Coordination des groupes d’action

  • [ Mon appartenance à LFI est de la première heure et son avènement correspondait exactement avec ce que j'avais en tête, avant même qu'elle existe. Je précise que je n'étais pas dans le secret des Dieux.
  • Mon attachement  reste indéfectible, même si ce coup de force inutile me navre au plus haut point : LFI ne mérite pas ça ! Le mouvement est en train de vivre, de subir des méthodes policières du type même de celles employées par nos adversaires et que nous dénonçons à juste raison ! C'est pourquoi, parce que vous ne pouvez pas contredire ce que je viens d'écrire, vous avez le devoir de me réintégrer, ainsi que les Camarades qui sont dans le même cas que moi, avec vos excuses les plus plates. Une non réponse, comme elle est prévisible (la force de l'habitude), vaudra pour un aveu d'impuissance.
  • Au cas où vous ne l'auriez pas deviné, sachez tous que je suis déjà de retour sur la plateforme, sous un pseudo (avant j'y étais avec ma vraie identité) avec une nouvelle adresse de courriel. Et ça continuera ainsi tant que vous persisterez dans votre attitude autoritaire et ridicule.
  • Une petite remarque toute simple : sais-tu que le Mouvement LFI est juridiquement une association de fait sans personnalité juridique ? En effet, LFI a fait l'erreur d'avoir un objet d'association restreint à l'année de 2017... Au passage, plusieurs militants ont constaté qu'il n'était pas possible d'y adhérer !!! Que penser ?
  • Enfin, ce courrier parviendra directement à toi et aux principaux responsables du Mouvement et du PG dont je suis. Les robots de la plateforme ne l'empêcheront pas...
En guise de conclusion, je conseille vivement à Manu de te mettre en formation accélérée pour la gestion des conflits et le travail collégial.
Amitiés fraternelles, militantes et insoumises

Sophia Chikirou démonte
ses accusateurs !
-  29/10/2018

Les 3 boîtes à idées de la plateforme, désormais fermées, sont en dépouillement. Sans attendre la publication des résultats sur la plateforme, compte tenu de l'expérience de la convention de Clermont-Ferrand, voici celui concernant la question : « Quelles améliorations pour rendre notre mouvement plus efficace et répondre à nos objectifs ? »

Avec la précision que le dépouillement a été fait à la main, en analysant les propositions publiées sur la plateforme (en prenant la précaution de concaténer les interventions multiples d'un même auteur), en fonction des critères suivants :
  • Le critère 'demande de démocratie'. a été appliqué aux 203 réponses obtenues.
  • Le critère 'demande de Financement local'. a été appliqué aux 203 réponses obtenues.
  • Nous avons recensé les indécis et les non réponses pour les 2 crières appliqués.
  • Je tiens à disposition les fichiers qui ont servi à cette étude.
Résultats Démocratie
Plus de démocratie pour LFI 51,90%
Satisfaits de la structuration actuelle 9,20%
Indécis 5,50%
NSP 33,30%
Résultats du financement
Financement des GA oui 27,30%
Accord avec la situation actuelle 2,20%
NSP 70,50%

Commentaires
  1. Malgré les 33,30% des exprimés, il y a une volonté certaine de structurer le mouvement, afin que les avis de la base soient réellement pris en compte (51,90%).
  2. Une très grosse proportion des militants ne se prononce pas quant au financement des GA (70,50%)
  3. Cependant seulement 2,2% sont satisfaits que la trésorerie demeure nationale, alors que 27,30% souhaitent une trésorie locale.
Les résultats sont limpides : il apparaît, sans contestation aucune, que la question de la démocratie au sein de LFI doit être à l'ordre du jour de la convention de Bordeaux et que les questions posées par la majorité des signataires qui se sont exprimés trouveront des réponses qui tiennent la route.

L'étude du financement des GA doit être approfondie, débattue par la convention nationale, en soumettant au vote des solutions alternatives.

Comment ne pas en tenir compte ? Ce qui importe c'est que La France Insoumise soit plus forte, plus influente, plus près des gens encore. C'est notre mission commune et c'est enthousiasmant.
Enregistrer un commentaire