mardi 4 décembre 2018

Offensifs pour une Convention combative


Dans la rue et autour de la table
pour un Avenir En Commun...


« Il y a dans ce pays des millions de gens qui comptent. Et après la virgule »



Aux côtés de Jessica, auxiliaire de vie sociale, dont les frais kilométriques ne sont pas remboursés quand elle se déplace d'une personne âgée à l'autre. 

Et qui chiffre :
        • 17 euros de plus par mois pour l'essence,
        • 9 euros de plus par mois pour le gaz,
        • un contrôle technique à 257 euros.

Il y a dans ce pays des millions de gens qui comptent. Et après la virgule.

Offensifs-pour-une-Convention-combative#sommaire

dimanche 18 novembre 2018

800 gilets jaunes à Cognac - La Trache et 400 au rond point de Crouin !

Nous étions très nombreux et déterminés,
dans une atmosphère bon enfant !


Photo SO © / A.Lacaud
1200 Gilets jaunes à Cognac entre Crouin et La Trache : c'est une belle réussite !
Ce mouvement citoyen fait la preuve que les gens en ont assez et ne supportent plus ce que le pouvoir Jupitérien veut leur imposer toujours plus. Les citoyens veulent vivre correctement et disent très clairement :
  • qu'on ne doit pas confondre écologie et recette financière pour faire rentrer l'argent dans les caisses de l'État,
  • que la hausse sur les carburants ne règle pas le fait que plus de 300 milliards de recette pour l'écologie, n'apparaissent toujours pas dans les comptes publics,
  • que la hausse de la CSG est injuste parce qu'elle frappe les petits, les retraités,
  • que la baisse des APL touche une fois de plus les plus faibles
  • non, assez des augmentations de gaz et d'électricité,
  • nous ne voulons plus que les privilégiés soient exempt d'impôt sur la fortune et puissent impunément placer leurs dividendes dans les paradis fiscaux,
  • nous disons stop au CICE qui ne sert qu'à augmenter les énormes profits du CAC40, au lieu de participer à la création des emplois dont la France a besoin.
Et la liste est longue...

Vidéo Philippe Ménard SO
https://twitter.com/twitter/statuses/1063736689917652992
Tifany Chatagnon Organisatrice Cognac - La Trache

mercredi 14 novembre 2018

Édition spéciale : mouvement citoyen du 17 novembre....

http://www.blocage17novembre.com/

Je reproduis en totalité le compte-rendu
de la réunion d'organisation du 10/11/2018,
au niveau de la Charente (16)

Nous sommes 3 organisateurs :

Tifa Chatagnon, Arnaudet Thierry et Chaberneaud Davy.

Lien FB pour Cognac

1/ présentation du plan :
https://www.facebook.com/events/484344418719781/
- la demande à la préfecture a été faite et acceptée, j'ai aussi un gendarme de la gendarmerie centrale d'Angoulême qui m'a appelé pour un entretient avec lui, au téléphone demain pour lui expliquer notre plan. (Je vous en dirai plus demain)
- c'est un blocage filtré que nous allons faire au
rond-point de La Trâche et au rond-point de Crouin.

rond-point de La Trâche :
blocage de toutes les sorties du rond-point, sauf celle en direction de la zone Le Plassin à Gensac la Pallue et toutes les entrées, elles, seront ouvertes donc non bloquées.

rond-point point de Crouin :
blocage de toutes les sorties, sauf celles de la déviation (direction le rond-point de La Trâche), même chose que La Trâche toutes les entrées seront libres.
- normalement il y aura 2 poids lourds, 1 tracteur, 3 clubs de moto + des pneus et des palettes pour tout bloquer, 1 groupe électrogène (peut être 2), 1 percolateur et 1 tonnelle.
- il y a une opération escargot de prévue, partant de jarnac jusqu'à
La Trâche pour nous aider à bloquer. (départ prévu a 8:00 , donc arrivez à 07:30 à la gare de Jarnac)

dimanche 11 novembre 2018

Dans la rue avec le mouvement populaire !

« Vous n'êtes pas le bienvenu ici ! »



17 novembre : une indignation légitime
contre la hausse des prix

Déclaration du groupe Parlementaire La France insoumise sur l’action citoyenne du 17 novembre :


« La hausse des prix du carburant engendre à juste titre l’indignation de ceux à qui elle s’applique. Elle provoque, dans le grand nombre qui ne se résigne pas, une volonté de résister contre le gouvernement Macron.

vendredi 9 novembre 2018

Lettre ouverte à Jean-Luc Mélenchon...

« Je suis très fier d'avoir été capable
de te dire tout ça sans fard ! »


Pascal Jean-Michel
À
Jean-Luc Mélenchon


Cher Camarade,

Je suis adhérent au PG et j'étais membre de La France Insoumise. Je dis j'étais parce que Coline Maigre, sans coup férir vient de m'exclure de la plateforme LFI ainsi que d'autres militants. Tu trouveras l'exposé des motifs dans le document joint qui contient la lettre de Coline et les réponses que j'y apporte.


Le but de ce courrier est de te dire « droit dans les yeux » ce que j'ai sur le cœur depuis un bon moment (pour être exact, depuis les résultats des élections législatives de 2017).

mercredi 7 novembre 2018

Les sujets qui fâchent...


Le Média
Extrait de l'émission du 07/11/2018
Animée par Gérard Miller
La corruption de la Presse (Jean-Yves Mollier)

samedi 3 novembre 2018

La Convention nationale des 8 & 9 décembre 2018 doit rendre LFI plus forte !

Coline Maigre !

Coline Maigre, chargée de la coordination des GA

Cette fois (courrier de solidarité avec les exclus), je te réponds depuis mon blog et j'ai bien conscience que ça change le caractère de mon écrit, mais tu noteras en même temps, que fidèle à ma conduite de toujours, je ne passe pas par la presse.

Je formule mes réponses dans le corps du texte, reçu le 01/10/2018, entre []

« Nous avons pris connaissance de l’assemblée fondatrice du Collectif des Insoumis Démocrates (CID)
les 20 et 21 octobre à Paris et de votre participation à son organisation.
»

[Je suppose que tu seras à l'aise pour me citer tes sources, étant donné que nous n'avons pas contacté la France Insoumise, à l'issue de ces deux journées de travail.]

« Cette démarche entre en contradiction avec les principes de la France insoumise, adoptée par 96,43 % des votes exprimés lors de la Convention de la France insoumise de Clermont-Ferrand ainsi qu’avec la charte des groupes d’action, adoptée à cette même occasion.
En effet :
- Vous avez décidé de la création de statuts pour l’association « Le CID ». Pourtant, la charte des groupes d’action précise « la création d’une structure associative n’est possible que comme support à une initiative concrète explicitement définie dans ses statuts (mise en place d’un local, collectes de vêtements, organisation de cafés citoyens, etc …). »
- « Le CID » s’est doté d’une « commission provisoire » et d’une équipe d’administration, ce qui rentre en contradiction avec la charte des groupes d’action qui indique : « aucun groupe ou rassemblement de groupes ne peut constituer de structures intermédiaires permanentes qui prétendraient s’imposer aux autres groupes ou aux insoumis.es ».
 

vendredi 2 novembre 2018

On est sur le terrain et on répond tous azimuts !

Je respecte les justes combats citoyens
et je réponds aux profiteurs RN
plus connus FHaine

Je n'ai pas relayé les appels aux manifs du 17 octobre, contre les augmentations sur les carburants, car je ne veux pas être complice de l'irrespect et de la récupération du mouvement spontané des citoyens qui la refusent.
Pour autant, j'ai mon gilet jaune sur le dessus du tabeau de bord et je considère que ce combat est juste !
Pour autant, je réponds aux puristes qui disent en substance : "On ne combat pas les taxes, mais on doit se battre pour les augmentations de salaires" qu'ils doivent majoritairement habiter dans des grandes villes pourvues de transports en commun, mais que font-ils des travailleurs du monde rural qui doivent se rendre au boulot tous les jours ? Que la soi-disant écologie demande des sacrifices ?
Ces travailleurs n'ont pas le temps de se poser de telles questions quand leur compte en banque est dévalisé par l'État sous de faux prétextes !

Nous, les Insoumis, notre travail politique est d'être aux côtés de l'immense majorité des citoyens qui ne peuvent pas faire autrement que d'utiliser leur véhicule pour se rendre au travail. En même temps, nous menons le débat pour améliorer leur situation sur la base de notre programme : L'avenir en Commun.

jeudi 1 novembre 2018

Ne pas baisser les yeux...





Jean-Luc Mélenchon à Lille :
«Ils n’arriveront pas à nous abattre»
 
Par Rachid Laïreche, Envoyé spécial à Lille

Jean-Luc Mélenchon en meeting à Lille le 30 octobre 2018. Photo Aimée Thirion pour Libération

Quinze jours après les perquisitions menées au siège du parti et à son domicile, le chef de file de La France insoumise a dénoncé une «persécution politique» et s'est dit prêt à défier Emmanuel Macron aux élections européennes, lors d'un meeting à Lille mardi soir.

Lire la suite...


De Jean-Luc Mélenchon à Daniel Kretinsky

Par Daniel Schneidermann
Paris, 25 octobre 2018. Conférence de presse des avocats de La France Insoumise, au siège du mouvement.
Paris, 25 octobre 2018. Conférence de presse des avocats de La France Insoumise, au siège du mouvement. Photo Marc Chaumeil pour Libération

Les journalistes ont raison d’enquêter sur d’éventuelles surfacturations de Sophia Chikirou. Mais ils doivent porter un regard critique sur leur propre dépendance aux sources policières.

Lire la suite...

Un très bon outil pour lutter contre
le coup de force politique dont est victime LFI !


Modèle de lettre à
Madame la Présidente de la CNIL



.........................

lundi 29 octobre 2018

Plus que jamais sur le terrain !