samedi 3 novembre 2012

Amour de Michael Haneke (2012) : Palme d'or Festival de Cannes

Amour, un film de vie sur la mort
 
 
 

Lorsque Michael Haneke a écrit son film, il avait en tête dès le départ Jean-Louis Trintignant pour le rôle principal. Le réalisateur a même affirmé qu'il avait écrit le scénario pour lui et pour personne d'autre : "J'ai toujours voulu travailler avec lui car c'est un acteur que j'admire beaucoup. Sa présence dans Amour était une condition sine qua non. Je n'aurais pas fait le film sans lui", ajoute-t-il.
 
Malgré l'annonce de sa retraite du cinéma, Trintignant a accepté de lire le scénario de Haneke : "Quand il m'a envoyé le scénario j’ai été catastrophé parce que j’ai vu dans ce film une intensité, une force que je n’imaginais pas et je lui ai dit : "Je suis content de l’avoir lu parce que ça, c’est un film que je n’irai pas voir"", avoue-t-il. C'est grâce au réalisateur et à la productrice Margaret Ménégoz que l'acteur a accepté de se remettre devant la caméra et de jouer le rôle : "Je n'allais pas bien à ce moment-là et [la productrice] m’a dit quelque chose qui m’a touché énormément : "Vous n’allez pas bien mais si vous ne faites pas le film vous n’allez pas aller mieux pour autant, alors faites le film", et elle a eu raison", raconte-t-il.
 
Source : AlloCiné
On ne sort pas de la séance indemne. Certes, mais pour rien au monde on aurait voulu le rater. Ce film nous renvoit à notre propre vie, à notre vieillissement. Ce sont des questions que l'on a souvent du mal à regarder en face. Haneke a compris que nous avions besoin d'affronter la réalité. Il a donc fait un cinéma en plans séquences, sans choses inutiles. Il y a mis l'essentiel et toute l'âme des personnages.
 
C'est un film dérangeant, vrai, bouleversant. Un film sur l'Amour et un plaidoyer pour la mort dans la dignité. Haneke ne laisse rien de côté et montre combien la maladie isole un couple de son entourage immédiat, de sa famille. Il passe au scalpel les questions relatives à la souffrance psychiques et physiques, celles touchant à la difficulté de l'autre qui ne peut qu'accompagner et assister impuissant à la décrépitude, à la montée inexorable de la maladie et du handicap.
 
Que ceux qui se gargarisent de formules lapidaires sur les questions touchant à la mort pour contester l'euthanasie et la liberté de cahcun à décider de mourrir dans la dignité, aient le courage d'aller voir ce film. S'ils sont honnêtes, ils réfléchiront... 
 
Pour finir, allez voir ces acteurs merveilleux que sont Emmanuelle Riva (performance d'actrice extraordinaire !) et Jean-Louis Trintignant qui a bien fait de ne pas arrêter sa carrière au cinéma. Tous les deux sont bouleversants de vérité et Isabelle Hupert ne dépare pas, même si son rôle est moins important.
 
Si vous allez bien, précipitez-vous pour voir ce chef d'oeuvre !
 
video
 
                            
 

2 commentaires:

thanina a dit…

Bsr , j'irai surement le voir lors de mon prochain voyage la bas , j,ai lu pas mal de critiques a propos du scénario , des acteurs , de Trintignant en particulier , cest vrai qu'il fait peur , la mort nous fait peur si on y reflechit , mais bon il faut esperer vivre longtemps mais dans la dignité , je te souhaite un bon dimanche , a bientôt .

Jean-Michel Pascal a dit…

Atek Saha Thanina. Je souhaite que tu puisses voir ce film en France inch'Allah !

Laila saida